Université de NantesBandeauRegnier_02.jpg Nantes MétropoleLARACReAAH - UMR6566CNRSSociété Dante AlighieriBandeauRegnier_08.jpg

Nantes, Musée d'arts, 22 et 23 février 2018

L’Université de Nantes et le Musée d’arts de Nantes s’associent pour organiser un colloque scientifique international intitulé Faire carrière en Italie : les artistes étrangers à Rome et à Venise au temps de Nicolas Régnier les 22 et 23 février 2018 dans l’auditorium du musée.
Ce colloque a lieu à l’occasion de la première grande exposition du nouveau Musée d’arts de Nantes, Nicolas Régnier, l’homme libre (décembre 2017 – mars 2018), déclarée d’intérêt national par le Ministère de la Culture. Le colloque, le premier organisé au musée après sa réouverture, proposera plus d’une douzaine d’interventions sur trois demi-journées, tant d’invités internationalement reconnus que de jeunes docteurs et doctorants, français et étrangers.

Si l’exposition sur Nicolas Régnier retracera l’ensemble de la carrière de cet artiste du XVIIe siècle en rassemblant pour la première fois une cinquantaine de ses œuvres, le colloque aura pour but de confronter le parcours exemplaire de ce peintre à celui d’autres artistes étrangers de son temps, plus précisément à Rome et à Venise, les deux villes où il a vécu pendant plus de quarante ans. Régnier a su en effet parfaitement s’adapter aux milieux artistiques de ces deux cités pour mener une très longue carrière. À la lumière de son parcours, ce sont les modalités d’intégration des artistes étrangers que le colloque interrogera, en prenant en compte les spécificités politiques, artistiques et intellectuelles de Rome et de Venise. Quels étaient les moyens dont disposaient les artistes étrangers pour s'insérer dans les milieux artistiques romains et vénitiens au XVIIe siècle ? Qu’est-ce qui pouvait déterminer pour un artiste étranger une activité pérenne dans des villes comme Rome et Venise ? Peut-on déterminer des parcours types, en fonction de ces deux foyers si différents ?

   

Actualités

Les inscriptions sont ouvertes, cliquez ici

Consultez le programme des conférences

Personnes connectées : 1